[NaNoWriMo] Suivre sa progression efficacement: le burndown

Quand je me dis qu’il va falloir que j’écrive 50000 mots en 30 jours, l’objectif me parait colossal. Comment s’assurer que je ne dérive pas, que je reste dans l’objectif ? J’ai déjà connu le même problème au travail. Comment s’assurer qu’on finira bien un ensemble de tâches demandées à une date donnée, sans s’apercevoir au dernier moment que ça ne le fera pas, c’est un peu un sujet récurrent dans le développement informatique.

Alors voici un outil dont je me sers très régulièrement, et qui devrait vous permettre de garder votre motivation : le burndown.

Burndown ? Qu’est-ce que c’est ?

Le burndown, c’est tout bêtement un graphique qui vous permet de suivre votre avancement au jour le jour. Mettez en abscisse le nombre de jours restants, et en ordonnée le nombre de mots restant à écrire. Le 1 er novembre à minuit, lors du lancement, mettez 50000 comme premier point (30 jours restants). Chaque jour, avant de commencer à écrire, prenez le temps de mettre à jour le nombre de mots qu’il vous reste à écrire. Cela vous fait une courbe qui vous permet de savoir où vous en êtes, et surtout de comparer ça à à vous voudriez en être !

Au tout début, c’est juste une ligne (rouge dans le cas présent) qui détermine le comportement moyen :

Le nano au jour 0

Tant que vous êtes en dessous, tout va bien, vous allez arriver à zéro avant la ligne rouge (donc avant la fin des 30 jours) :

Après deux jours de travail, je tiens le bon bout

Si vous passez au-dessus en revanche, vous êtes en retard ! Il va falloir donner un coup de collier :

Je conseille d’en imprimer une version papier : ça marche tellement mieux quand vous avez la feuille constamment sous les yeux, croyez-en mon expérience. Vous éprouverez du plaisir à voir cette courbe verte sous la courbe rouge, et de la culpabilité si elle est au-dessus qui vous fera vous remettre devant votre éditeur de texte ! Je vous en ai quand même mis dessus une version Excel si vous voulez garder une trace informatique (ou si vous avez la flemme de faire les soustractions ! 😉 ).

Et si vous faites plus de 50000 mots ? Et bien, vous avez réussi, et n’est-ce pas le plus important ? Après, rien ne vous empêche, pour votre plus grande satisfaction, de faire continuer votre courbe sous le zéro !

Bon Nano à tous !

A télécharger

Burndown Excel

Burndown à imprimer

1 thought on “[NaNoWriMo] Suivre sa progression efficacement: le burndown

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *